Holbox, Playa del Carmen & Bacalar – Les Caraïbes !

Départ de Valladolid pour Holbox, île assez touristique et en arrivant là-bas, on comprend pourquoi : eau turquoise, sable fin, palmiers…
PLAGE plage2 coucher de soleil

On déchante un peu en arrivant à l’auberge. Vivant au jour le jour, nous ne réservons rien en avance sauf que nous sommes en plein mois de juillet et les touristes commencent à arriver en masse ! Pas trop de choix du coup niveau hébergement : les dortoirs ne disposent pas de porte, la chambre donne directement dehors…Un jeune homme s’occupe de nous et explique gentiment à Léa qu’il est interdit de mettre de l’anti-moustique mais si elle veut, elle peut s’enduire de lessive pour les éloigner ( “Mais oui for sure !”).
La première nuit est horrible : impossible de dormir, entre les personnes qui ronflent, ceux qui allument la lumière, ceux qui téléphonent et la musique, on est au top !

Bref, cette nuit est vite oubliée car direction la mer pour nager avec les requins-baleines (bon Léa stresse un peu quand elle comprend que ces bestiaux font bien 10 mètres. Mathieu essaie de la rassurer en lui disant qu’ils se nourrissent seulement de plancton, mais bon pas très convaincue la petite !).
Ils nous faut bien 3h de bateau pour enfin voir ces requins. Et là moment magique : Léa se jette la première (même pas peur finalement, bon avec le guide tout de même) un énorme arrive sur nous et ouvre la bouche, impressionnant mais c’est vrai qu’ils ont l’air “plutôt” inoffensifs.
Requin-baleine1Requin-baleine2

La journée se poursuit avec de belles rencontres : tortues et poissons…

Tortue1 (1)Tortue2Poisson

 

 

 

 

Pas très envie de retourner à l’hôtel mais finalement pas trop de mal à s’endormir après cette journée chargée, puis départ à l’aube direction Playa Del Carmen…
Playa Del Carmen est une ville “point du chute” permettant de visiter plusieurs spots facilement. De cette manière, nous avons pu visiter le site archéologique de Tulum (ancienne cité maya). Ce site est différent de ceux que nous avons visités précédemment : il est moins bien conservé, peu étendu (6km le long de la côte) mais il se trouve sur un site naturel exceptionnel en bordure de la mer des Caraïbes. Du Castillo (bâtiment le plus haut du site), nous avons pu rejoindre un escalier donnant accès directement sur la plage où nous avons pu nous baigner le reste de la matinée.
Tulum1 Tulum2 Tulum3 Castillo Plage Tulum

 

 

 

 

 

 

 

 


Il n’était pas prévu d’aller à Bacalar mais finalement nous avons craqué, à seulement 3h de route de Playa nous avons décidé de louer une voiture pour s’y rendre une journée et nous n’avons pas été déçus du détour : l’eau est encore plus claire qu’à Holbox !

IMG_2711_2IMG_2712_2IMG_2783_2

Notre aventure mexicaine se termine sur ces belles images, un peu tristes de quitter les copains mais impatients à la fois de découvrir l’Equateur !

7 Comments

  1. Alors Holbox et Bacalar??? Bisous les potes

  2. Déçus d’Holbox apparemment?

  3. Non Holbox était cool, bien que touristique. En fait, on n’a pas vraiment eu le temps de visiter l’île en fait… elle est énorme ! Mais ça faisait du bien de voir de la plage !
    Bacalar c’est un bon cracking aussi, l’eau turquoise et hyper chaude 🙂 On est bien restés 2-3h dans l’eau !
    Bizbiz

  4. wouhauuuuuuuuuuu trop beau!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! et vous trop beaux.!! vs avez vu la famille de charli en plus!! comment elles vont ses soeur tortles?!!! Plein de bisous

  5. En combien de jours avez vous fait Holbox, Playa de Carmen et Bacalar?

    • Salut Lorine,
      Nous avons fait 2 nuits à Holbox et 4 à Playa Del Carmen. Nous avons fait l’aller-retour sur la journée pour Bacalar.
      En espérant t’avoir aidée !
      L&M

      • Bonjour,

        Mon copain et moi-même partons au Mexique fin janvier 2017 et nous aurions voulu faire comme vous, une excursion d’une journée à Bacalar au départ de Playa del Carmen.
        N’était-ce pas trop long vu le trajet?
        Qu’as-tu visite ou aurais-tu des adresses ou bons plans à nous conseiller :-)?
        J’ai lu qu’il était parfois difficile d’accéder à la mer car beaucoup d’endroits étaient privés.

        Un grand merci à toi
        Emilie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *